Impetus Festival & Le Moloco présentent

HIGH ON FIRE

feat. Gareth Davis & GW SOK (The Ex)

+ ZEAL & ARDOR + FÉROCES + PERFORMANCES ET PROJECTION

High on Fire viendra fêter ses 20 ans d’existence au festival Impetus des deux côtés de la frontière ! Quand Sleep s’est séparé en 1998, Matt Pike a infusé son art de pionnier du stoner/doom dans les influences thrash de sa jeunesse pour un résultat unique, alliant la crasse et la lourdeur de son premier groupe aux riffs de tueurs hérités de la Bay Area. Sept albums au compteur aujourd’hui pour HIGH ON FIRE, sept pierres blanches dans l’histoire de la poisse musicale posées par un power trio primitif, à la fois bourrin et inspiré. Légendaire.

Zeal & Ardor fait partie de ces groupes rares dont on devine rapidement qu’ils deviendront cultes. Né d’un challenge sur Internet visant à mélanger deux styles musicaux éloignés, les suisses ont réussi à créer un univers musical unique mêlant la profondeur des chants blues et gospel et le black métal. Un OVNI qui est en train de conquérir le monde. Après un passage aux Transmusicales de Rennes en 2017, Impetus a l’honneur d’accueillir l’une des rares dates de ce jeune groupe qui deviendra très grand.

Pour ouvrir la soirée, l’ambiance sera posée par les bisontins de Féroces. Dans ce trio personne ne chante, personne ne danse. Leur post rock instrumental créé un monde imaginaire où s’entrecroisent des montées puissantes et des images cinématographiques hypnotiques.

Laurent Güdel, artiste installé en Suisse, expérimente la synthèse électronique modulaire, l’enregistrement et l’amplification de sons naturels ou encore le détournement d’instruments traditionnels à travers des installations sonores brutalement abstraites et magnifiquement absurdes. Pour sa performance « Deadline », ce sont des projecteurs installés en ligne qui vous saisiront au premier instant avec une performance visuelle et sonore d’une intensité exceptionnelle.

Les studios du Moloco, accessibles pendant la soirée, seront investis par l’extraordinaire Thomas Begin et son installation de guitares électriques suspendues au plafond « Larsen Surf-Mixing board ».

La façade du Moloco sera quant à elle rhabillée par l’artiste Kurt d’Haeseleer.

En co-production avec l’Espace Multimédia Gantner.